Le Senegal


Info utiles
Argent
Franc CFA
Décalage
été : -2h

horaire
hiver :-1h
Durée vol
5h30
Langue
wolof,français
Vaccins
oui
Visa
non

Flux rss des articles



agence ebookersagence hotels.comagence look voyagesagence promovacances

Histoire du Senegal

Des origines préhistoriques

Les recherches paléontologiques effectuées en majorité par des naturalistes et paléontologues français à partir des années 50, ont révélé que le Sénégal était habité par des populations paléolithiques il y a plus de 350 000 ans. Au cours du néolithique, le Sénégal a connu un essor économique et artistique important qui s’est traduit non seulement par des industries très diversifiées et de belles céramiques mais aussi par le développement de la pêche. Vers 500 Av. J-C, des populations protohistoriques ont apporté dans la vallée du Sénégal la métallurgie. Les flux d’échange transsahariens se développent alors surtout avec les royaumes du Maghreb.

La royauté sénégalaise

L’arrivée de l’Islam au sud du Sahara vers le 7ème siècle de notre ère, a favorisé l’émergence de nouveaux royaumes sous la dépendance de l’empire Djolof qui a établi des relations étroites avec l’empire du Ghana détenant dans cette époque l’ouest du Sénégal actuel, le sud de la Mauritanie et le sud-ouest du Mali et le royaume de Tekrour dominant l’est du pays.

Au 16ème siècle, les provinces de l’empire Djolof échappent au contrôle de l’empereur après son assassinat lors de la bataille de Danki qui a lieu en 1549, et fondent les royaumes du Walo, de Cayor, du Baol et du Siné-Saloum. Cette période est marquée par plusieurs conflits d’intérêts entre les royaumes pour la domination du commerce avec les Maures et les européens en particulier la traite des Noirs .Ces conflits violents ont perduré jusqu’au 18ème siècle.

La domination européenne et la colonisation française

Les portugais ont été les premiers européens à aborder les côtes sénégalaises en 1444 grâce au navigateur et explorateur portugais Dinis Dias. A l’époque, les négociants portugais offraient en troc aux commerçants locaux de l’or, de l’ivoire et de la gomme arabique en échange d’étoffes de métaux. Le commerce se développa alors avec l’Europe et des comptoirs portugais s’installèrent dans la plupart des royaumes.

En 1600, le Portugal perd ses zones d’influence commerciale au Sénégal au dépend des Hollandais et des Français qui sont arrivés à déloger les Hollandais vers 1700.

Malgré la rivalité franco-britannique et les conflits qui ont eu lieu entre puissances européennes à partir du 17ème siècle (guerre des 7 ans), la France domine le Sénégal qui devient officiellement en 1895 une colonie française appartenant de la fédération des colonies françaises d’Afrique de l’ouest (A-OF) sous les commandements de gouverneurs français. Au cours de la colonisation française le Sénégal vit un développement économique important bénéficiant de l’augmentation des exportations de l’arachide vers la France.

Après la seconde guerre mondiale, le Sénégal reçoit officiellement le statut de territoire d’outre-mer. Plusieurs sénégalais obtiennent alors la nationalité française. Pendant ce temps, Léopard Sédar Senghor et Lamine Gueye, députés au parlement français, arrivent à s’imposer dans la vie politique sénégalaise puisqu’ils sont devenus principaux défenseurs de la cause des Noirs sénégalais dans le parlement français.

L’indépendance et la construction du Sénégal contemporain

Après plusieurs efforts fournis par Senghor et Gueye, le Sénégal obtient finalement son autonomie en 1958 puis son indépendance en 1960.Léopard Sédar Senghor devient alors le premier président dans l’histoire de la République Sénégalaise. Bénéficiant d’une grande popularité, il sera réélu régulièrement jusqu’en 1978.Senghor considéré comme « le père fondateur » de la nouvelle république est parvenu en vingt ans seulement à faire du Sénégal une nouvelle puissance économique et politique dans le continent africain malgré les crises politiques et sociales qui ont marqué son mandat présidentiel. En 1980, Senghor démissionne de ses fonctions en faveur de son  Premier ministre Abdou Diouf qui devient le président du pays. En 1982, le Sénégal s’unit à la Gambie formant la confédération de la Sénégambie. Elle sera dissoute en 1989 suite à la détection d’une fraude douanière importante au profit de la Gambie mais la relation entre les deux pays se renforce davantage après la signature de nouveaux traités. Les années 80, sont aussi marquées par une crise sociopolitique interne qui s’est traduite par des manifestations violentes menées par l’opposition sénégalaise contre le régime Diouf. Entre 1989 et 1991, le Sénégal connait des tensions et conflits avec la Mauritanie en raison d’une mauvaise délimitation des frontières et de problèmes ethniques.

Après des années de dictature, le président Abdou Diouf accepte finalement le pluralisme politique en annonçant la création d’un nouveau gouvernement au sein duquel l’opposition est représentée par l’opposant historique et le fondateur du Parti Démocratique Sénégalais(PDS) Abdoulaye Wade. Il remporte en 2000 les élections présidentielles face au président sortant Abdou Diouf. Au cours de sa présidence le Sénégal réalise d’importants acquis notamment le retour de la paix à Casamance après des années d’instabilité et d’affrontements et la modernisation de l’économie sénégalaise.

Le Sénégal
Rechercher un vol
Un service Altavacances